visuel_princ_Bourgeois : ouvre le diaporama icone video video sur youtube    icone diaporama photos du spectacle

comédie-ballet de Molière et Lully

Chaque personnage a un caractère bien trempé et met en valeur la drôlerie de la pièce, qui se veut une critique féroce des caractères humains que Molière a peint avec justesse.
Ce spectacle haut en couleurs, avec des costumes historiques, est magnifiquement bien rythmé entre la comédie, les intermèdes dansés tout au long de la pièce et la belle musique de Lully, et culmine avec les célèbres turqueries.

ma conception - par A. Stajic

Molière est au théâtre ce que Mozart est à la musique : un monument. Mon "credo" est que pour "réussir" Molière, il faut revenir à la source. Ce grand créateur a connu la censure d’aristocrates qui ne supportaient aucune critique. Heureusement, il avait un grand protecteur, Louis XIV, homme cultivé, mécène de nombreux artistes, qui aimait le spectacle. Lui-même danseur exceptionnel, il tenait à réunir trois arts principaux à sa cour, la musique, la comédie et la danse. Les plus belles comédies-ballets datent des années 1670, époque de création du"Bourgeois". J’ai évité soigneusement toute tentative "d’alléger" ce spectacle (soit de la musique de Lully, soit de la danse de cour) ou de le moderniser.

la troupe

Dix comédiens jouant chacun plusieurs rôles ont été sélectionnés sur casting parmi plus de 200 candidats. La chorégraphie a été confiée à Pierre François DOLLE, excellent danseur et chorégraphe passionné de danse baroque. Les musiciens sont tous des Premiers Prix de Conservatoires nationaux.
Alexandre Stajic met un point d’honneur sur une sélection pointue de chaque interprète.

informations spectacle

tout public : 2 heures
version scolaire : 1h15

presse

"Alexandre Stajic a séduit le public avec sa mise en scène […] costumes d’époque et musiciens à l’appui, cette comédie incontournable du théâtre français a fait mouche auprès des spectateurs. […]  Impayable scène de la cérémonie turque […] talentueux comédiens."
Ouest France

"Un Bourgeois bien d’époque…"       
Le journal de Vitré

imprimer cette pageicone PDF